Auteur Sujet: Légion Blanche, acte 1, scène 1  (Lu 1322 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Xelor

  • Inscrit
  • *
  • Messages: 70
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #15 le: 13 novembre 2017 à 18:22:48 »
@ papouner : vu que le général c'est une belle enflure, on va etre méfiant ... néanmoins j'aime bien ce genre de parties et j'ai quelques idées à vous soumettre pour d’éventuelles suites et vous serez en charge d'orga tout ça ;) si ça vous dit bien entendu.

Hors ligne boeuf 1er

  • Membres du Bureau
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 5714
  • En noir je discute, en rose je modère.
    • http://www.sud-airsoft.com/Forum/index.php
Re : Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #16 le: 13 novembre 2017 à 18:47:57 »
@ papouner : vu que le général c'est une belle enflure, on va etre méfiant
c’était pas prévus mais  l’occasion  faisant le larron et comme la retraite de général pas très lourde .....


Hors ligne papouner

  • Membres Seniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 2198
  • TRANQUILLE
Re : Re : Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #17 le: 13 novembre 2017 à 18:49:21 »
@ papouner : vu que le général c'est une belle enflure, on va etre méfiant
c’était pas prévus mais  l’occasion  faisant le larron et comme la retraite de général pas très lourde .....

tu m’étonne  ;D ;D ;D 

en faite ses pour malo les diams lol  ;) ;D ;D ;D
NUNC AUT NUNQUAM



Hors ligne Mallory

  • Membres Seniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 768
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #18 le: 13 novembre 2017 à 19:07:17 »
Ce fut une belle journée passé en votre compagnie, mais j'ai eu froid l'après-midi, comme je ne pouvais pas bouger de l'infirmerie... je me suis pelée....

Avant tout merci à FID et Bœuf pour l'orga.

Les + pour ma part :
l'installation du camps
les accréditations pour accéder aux diverses parties du camp
le fair play
la bonne humeur
la sortie pour aller donner des médocs aux villageois
le trafic de diamant c'était excellent

Les - :
1 seul soldat à soigner de toute la journée!!!! J'ai sauvé Francis!!!
peu d'action au camp UN
le vent mais ça vous n'y pouvez rien

A bientôt

« Modifié: 13 novembre 2017 à 19:10:52 par Mallory »

Hors ligne boeuf 1er

  • Membres du Bureau
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 5714
  • En noir je discute, en rose je modère.
    • http://www.sud-airsoft.com/Forum/index.php
Re : Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #19 le: 13 novembre 2017 à 19:24:19 »
1 seul soldat à soigner de toute la journée!!!! J'ai sauvé Francis!!!
Ah mais non, faut pas le sauvé, mais le brûler


Hors ligne Xelor

  • Inscrit
  • *
  • Messages: 70
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #20 le: 13 novembre 2017 à 19:41:38 »
et tu aurais eu chaud au final

Hors ligne boeuf 1er

  • Membres du Bureau
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 5714
  • En noir je discute, en rose je modère.
    • http://www.sud-airsoft.com/Forum/index.php
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #21 le: 13 novembre 2017 à 20:43:59 »
Feed back en écriture attention  pavé en vue,  envoyer  moi vos  photos et  video les copains  ;)


Hors ligne -Z-

  • Membres Juniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 913
  • La Classe personnifiée
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #22 le: 13 novembre 2017 à 21:29:36 »
Lol Xelor
C'est vrai mallo, y'a rien de mieux qu'un bon bucher pour se tenir chaud ;D

Pareil, un beau pavé, en plus j'ai eu le retour de fid (j'ai pu avoir des réponses du coup), de pastis et pascalou.

Hors ligne Black-Hawk

  • Membres Seniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 921
  • Personne d'autre ne veut négocier?
    • http://carnetsdemrblack.skyrock.com
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #23 le: 13 novembre 2017 à 21:49:35 »
Petit débriefing sur le pouce:

Départ de bonne heure de la côte varoise, tellement tôt que j’en oublie mes chaussure sur le pas de la porte....
2h20 plus tard (la voiture de madame va plus vite qu’Il Monstro pour grimper au Mont Ventoux!) j’arrive sur un parking pas encore vide...je ne suis pas en retard. Mais en arrivant au camp et un aller retour à la voiture plus tard, je suis à la bourre et vais passer ma journée en baskets....

Bonne mise en jambe que l’installation du camp, on fait light, on n’est pas là pour longtemps!
Première mission de reconnaissance de route, on trouve des mines, on croise des miliciens qui semblent un peu sensibles de la gâchette, on passe au village fouiller une vieille caravane, et nous voilà de retour au camp.
Alors que nous mangeons (et que nous initions Francis à la salade de pâte fournie par la marine dans son inimitable sachet beurk), le MRI vient nous taquiner, je me place au mortier pour quelques tirs bien sentis et notre ami Francis est touché. Pendant qu’il est soigné, nous gardons le camp, le vent se lève et je me pèle, donc mission vers la zone neutre pour récupérer ma smock et celle de Clark par la même occasion.
Escorte de convoi, réunion sous tension, puis retour vers le camp. On nous ordonne une mission de récupération de malette. Sur le flanc droit avec mon escouade, nous sommes détectés par l’ennemi.Mais j’arrive à atteindre le camp ennemi par l’arrière, hors zone malheureusement. Accrochés sur la phase de repli, nous réussissons à nous extraire au prix de blessures légères et soignées.

Les +:
Une base scénaristique intéressante qui promet de bons moments sur les prochains opus
Des ONU en bleu qui ont joué le jeu du gear même s’il est extrêmement pénible et difficile de faire une approche discrète avec un casque bleu....
Des villageois au top
Les mines étaient très bien faites
Les appuis mortiers, même si ça rate des fois et fait du FF!
Bon esprit et fair play!

Les -
Pas assez de missions précises et variées pour les ONU, avec des phases de gardes statiques un peu longues.
Le manque d’une radio pour l’escouade bravo qui ne nous a pas permis d'être en liaison efficace avec eux.
Le manque d’une carte tactique avec grille pour les reports vers le PC.
Un petit manque d’effectif ONU pour bien quadriller le terrain et imposer notre présence!
C’était trop court! Il faut le faire sur 24h non stop!

En tous cas merci à Fid et à Bœuf pour cette organisation, je rempile pour le 2, chez les bleus bien sûr!
« Modifié: 14 novembre 2017 à 08:46:54 par Black-Hawk »

Mon blog d\'airsoft: http://carnetsdemrblack.skyrock.com/
"Mieux vaut viser la perfection et la manquer que viser la médiocrité et l'atteindre!"

Hors ligne Yuricestaffreux

  • Inscrit
  • *
  • Messages: 102
  • C'est Pas Faux !
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #24 le: 13 novembre 2017 à 21:55:32 »
Bon à mon tour

Deuxième participation avec vous et, comme la première, un vrai régal,
Orga au top, scénar bien ficelé (même si compliqué a réaliser pour 4 vilageois)
Bonne humeur et fair play lors du seul échange armé

Comme certains l'ont dit précédemment, les quelques MRI que j'ai pu croiser étaient à fond dans leur rôle
La plupart des schtroumphs aussi mais j'ai ressenti un manque de conviction chez certains, exemple flagrant j'arrive en courant suite a l'accrochage avec les MRI pour demander du soutien, le préposé au mirador qui regardait ailleurs m'a même pas vu approcher !!!

Pour la fouille, comme l'a dit Mr le maire, c'est a revoir... pas une fouille stricte car il serait impossible de passer quoique ce soit, mais la c'était abusé (j'ai passé le detonics de pastis plusieurs fois...)

Une remarque également lors de la rencontre chez les villageois, les MRI se sont peu a peu introduits avant l'arrivée des bleus, mais personne n'a remarqué que j'étais dessous le point de rencontre, mettant en joue un de leurs hommes, et ayant possibilité de sortir leur leader lorsqu'il montait l'échelle (pareil pour le leader bleu...)

En ce qui concerne le village, je pense que la description n'était pas alléchante même si j'ai cru comprendre que nos rôles ont étés revus du fait du manque de joueurs, mais pour répondre à mr_soviet, on avait du flouz, une petite liasse mais on à pas eu à s'en servir

Coté orga, il nous manquait juste une radio village

Petite fièrté  perso, mes fausses cigarettes ont fait leur effet !!!

Hâte de rejouer avec vous
Dans la vie, j’avais deux ennemis : le vocabulaire et les épinards. Maintenant j’ai la botte secrète et je bouffe plus d’épinards. Merci, de rien, au revoir messieurs-dames.

Hors ligne pascalou13

  • Membres Seniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 1556
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #25 le: 13 novembre 2017 à 22:31:06 »
Bon perso, je me suis régalé !
Je voudrais féliciter d'abord les orgas pour le scénario super bien ficelé, et surtout de l'avoir adapter au pied levé par rapport au nombre de participants, mais aussi par rapport à ce qui se passait en live, surtout avec notre équipe de casse couille côté villageois  ;D
Bravo aussi à tous les présents qui ont joué le jeu, vous aviez en plus de belles tenues messieurs!
Je ne vais pas refaire le récit, notre cher maire l'a déjà très bien fait.
Avec la lecture des feedbacks, je m'aperçois que le scénario était complexe et bien ficelé, j'ai apprécié le fait que le jeu n'était pas "linéaire", dans la mesure où côté villageois on se remettait toujours en cause et où il a fallu s'adapter en permanence.
J'ai apprécié la bonne humeur et la bonne ambiance de mes camarades villageois 😁
J'ai apprécié notre vengeance sur les MRI qui voulaient nous "entuber", effectivement il n'avaient rien d'intéressant à nous proposer.
Effectivement, on n'a pas corrompu les bonnes personnes côté ONU, mais bon on a adressé nos pots de vins à une valeur sûre, 9 chances sur 10 que ça passait  ;D
Plusieurs fois, j'avais possibilité d'assassiner les 2 généraux, mais me suis trop retenu de peur de casser le scénario! Pourtant ça m'a demangé  ;D
En tout cas je revote pour le petit Yuri et son délégué au sport!
Yuri Cantonais
PS1: putain qu'est ce qu'on a marché !
PS2: Yuri l'affreux, faut que tu apprennes à enterrer ou camoufler un sac pour la prochaine, sinon on te brûle avec Francis  ;)
« Modifié: 13 novembre 2017 à 22:35:24 par pascalou13 »

Moderator is watching you
Gay 36
Glock Glock Glock...qui est là?

Hors ligne boeuf 1er

  • Membres du Bureau
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 5714
  • En noir je discute, en rose je modère.
    • http://www.sud-airsoft.com/Forum/index.php
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #26 le: 13 novembre 2017 à 23:26:45 »
Compte rendu d'opération du général  Meyers.
Ça fait 10 jours que je me pèle les miches au fin fond de l’Europe central et voila que l'on m'affecte à un avant poste de l'ONU, il parait que ça barde la bas et que des milices pro soviétiques se sont positionnées autour du village de Sakeni.

Mes ordres sont clairs :
Dans un premier temps, protéger les habitants de Sakeni, par des actions de maintien de l’ordre.
Continuer à tenir le Check Point en vue de permettre la filtration des mouvements routiers vers la Géorgie.
Dans un second temps, rechercher du renseignement sur la Milice Russe Irrégulière afin de pouvoir affirmer leur lien avec le gouvernement Russe.
Respecter les conventions internationales en terme de capture de prisonniers, utilisation de la force (légitime défense) et le minage.

Je prends  mes quartiers à la FOB, fait renforcer le camps  par les troupes et entame une inspection surprise, je retrouve une américaine le lieutenant Knox Mallory  du corps médical dans l'armurerie sans badge d’accréditation, je  la fais interpeller par le sergent d'arme et reconduit  dans sa zone, rapport sera fait a son autorité.
La garde me signale l'arrivée d'un membre de  la presse internationale, j'ai lu un  mémo la dessus, il est accrédité par New York, tant que j'ai pas a faire de baby baby-sitting et qu'il nous gêne pas, ça me va.
Les  premières  patrouille de reconnaissance parties, on m informe que des villageois demandent a me voir, premier contact avec les bouseux locaux  mon dieu ... Enfin rdv est pris avec le chef du village des  que la route est dégagée, En effet une escouade m'informe que  la route vers la Géorgie est minée. Évidement notre  matos hight tech de détection est  pas encore arrivé, après négociation avec les Indiens ils nous prêtent un détecteur de mine âgé d'au moins 70 ans, au moins il fonctionne.

Au  moment du départ les sentinelles nous annoncent des mouvements MRI tout autour de notre fob, je sens qu'ils vont vouloir nous impressionner et tester nos défenses, j'ai une surprise pour eux deux mortiers M19 de 60 mm, ça loupe pas les MRI ignorent nos injonctions et continuent d’approcher. Les gardes sont nerveux et veulent en découdre je dois les retenir; Nos tirs de sommations sont ignorés les tirs fusent  vers nous, nous effectuons un  tir de riposte le sergent Bots est grièvement  touché a la tête (qui est dur comme du bois)  et est évacuer à l’hôpital de campagne ou  il sera pris en charge par le Lt Knox. J’ordonne au sgt Sanders d'effectuer un tir  de mortier avec des obus fumigènes. Les tirs sont efficaces et  les MRI comprennent que l'on rigole  pas et battent en retraite.

J’envoie une équipe du génie accompagnée d'une escouade de protection, nous allons avoir des preuves que les MRI utilisent des mines. Afin que le monde sache, le reporter les accompagne.
Passage des gens du village ^^  pour allez  voir  leurs vielles tante,  ils repassent d'un air dépité, apparemment elle a déménagé et n'est plus la.

Note: lors des premières patrouilles l'escouade de reco nous a rapporté  un sac contenant  un diamants , qui était caché sous  des feuilles, j en déduis immédiatement a un trafic, la région étant connue pour la qualité des ces diamants.

Je constate le maire et lui dis que je sais  ou Tatie a déménagé, il sourit on se comprend malgré la barrière de la langue. Il me dit qu'il a subi des pressions des MRI et voudrait bien intégrer l’Europe. Je  lui vante la facilité de circulation des personnes et  marchandise en Europe, il est conquit et signera  la charte de ralliement à l’Europe.
Rendez vous est pris a son village, je lui promets aussi un accès facile a Tatie en échange d'un dixième des marchandises passées. Affaire conclut je me débrouillerais pour les faire passer pour m'assurer une retraite bien méritée.

Au bout d'un  très long moment la route est enfin déclarée sûre pour faire  passer des véhicules.
Le convoi de la force internationale fait mouvement en direction du  village.

Le village grouille littéralement de  MRI, serait-ce une embuscade ? La situation est tendue et  peut dégénérer a tout instant, il suffirait d'un éternuement et c'est le bain de sang assuré.

Grâce a mon courage et mon autorité naturelle, nous évitons  le massacre, les MRI étaient la pour re négocier avec le maire, nous en profitons  pour faire une réunion  avec le colonel Fidovitch des MRI le maire et moi même. A l'issue de la réunion, la proposition du colonel est débouté. Il nous quitte plein d'amertume et le regard qui en dit long sur les représailles à venir sur les villageois.

Nous quittons les gens du village et rentrons à la FOB. En chemin je repense au colonel et sa troupe je ne peux  pas laisser faire un  massacre sous  mes yeux. J’envoie toutes mes troupes sur le QG de Fidovich, ça permettra j'espère aux villageois de s'échapper. Nos troupes au sol m'informent que le QG est hors frontière et donc de notre juridiction. Je donne l'ordre d'attaquer quand même, quitte a être renvoyé de l'armée autant que ce soit  pas pour rien.

La délégation chinoise a du faire  la relève au pc communication ; ma radio ne parle plus que en chinois, les menus  idem, du coup plus de  com avec les escouades au sol c'est la merde totale.
Mon plan a marché. Les villageois ont réussi a s enfuir avec leurs biens les plus précieux, je  leur indique un drop point ou un camion de  l'ONU  les récupéras.

J'ordonne au servant Pakistanais des mortiers de pilonner  le QG MRI, hélas nos obus tombent sur nos troupes qui avaient investi le QG MRI. Pourquoi  ai je ordonné un  tir alors que je ne savais  pas ou en été le combat ?... leurs morts me hanteront a jamais.  L'attaque  malgré tous fut un succès et les troupes rappelées a la fob.
J’apprends que je suis relevé de mes fonctions, que le Lt Knox assura le commandement de la FOB et qu’un hélicoptère vient  me chercher pour me ramener au QG de L'ONU pour passer en cour martiale.
Je dois trouver un plan .......


Hors ligne -Z-

  • Membres Juniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 913
  • La Classe personnifiée
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #27 le: 14 novembre 2017 à 00:38:17 »
Mon pavé.
Avant tout, comme je l'ai dit à Fid, j'étais bien dedans et grâce aux excellents camarades présents, je me suis bien fait plaisir.

Pas de critique sur la forme, l'orga était très bien, juste des propositions et des points à améliorer sur l'aspect scénaristique.

- En fait nous étions à l'heure, mais on a trainé au parking (j'avoue avoir pris le temps de finir ma clope avant de mener les gens au terrain), il faut partir à l'heure.

- Chrony presque parfait, il y a eu 2-3 surprises et un flou l'espace d'un instant (la différence règles LB et RI). Mais c'est passé. Une remarque pour gagné du temps d'op juste après.

- Briefing général/sécu... parfait, mais les villageois l'ont manqué, ils ont eu des surprises, mais rien de méchant. Il serait peut être intéressant de faire le briefing général en premier lieu, avant même le chrony. D'abord je pense qu'on aurait plus d'attention, qu'on serait sur d'avoir tout le monde, et qu'on gagnerait peut être du temps. On peut refaire un très rapide passage sur les règles chrony, juste pour ceux qui ne savent pas lire, et gagner un poil de temps après.
Une fois le briefing fait, on passe tous au chrony, on s'équipe puis chacun part rejoindre son point de départ. Quand ils sont tous (ou presque à leur point de départ) l'orga peut faire le briefing de faction. Les soucis de matos/chrony/retard de quelques uns n'empêcheraient pas de commencer l'op sans eux. On peut bien gagner 1/2 heure et éviter une trop longue attente à ceux qui sont prêts.

- Problème de radio orga, bah ça c'est pas prévisible, la prochaine fois, ceux qui on des radios en rab peuvent en amener au cas où pour dépanner (j'en ai 1 ou 2 qui marchent pas trop mal, faut que j'y pense).

- L’état d'esprit et les relations des factions entre elles. J'ai trouvé les réactions des MRI très molles (j'étais chef de groupe mais je suivais les ordres via radio). Ils auraient fallu impressionner les villageois et être plus ferme, voir menaçant. Genre : "on est avec vous, vous avez tout intérêt à rejoindre la fédération de Russie. Non? Je suis pas sur que Vladimir apprécie votre réponse"... de plus les villageois n'avait pas de réactions réalistes. En fait nous manquions (quand j'ai du négocier) d'arguments et de choses à proposer, en face, les villageois n'avaient pas l'air de craindre une action de représailles de toute façon. Je me suis bien amusé avec les villageois, mais scénaristiquement, ils étaient très loin de réagir comme des villageois dans un territoire disputé et en proie à la guerre.
L'ONU s'est montrée plus agressive que nous en fait, dans le déroulé du scénario (je ne parle pas avec les villageois, mais MRI/ONU). Nous faisions des tirs d'intimidation (tirs non ciblés, juste pour faire diversion) auxquels l'ONU a directement répondu en faisant un blessé chez nous (règles d'engagement?). Nous n'avons pas plus durcis le ton (ordre de nous replier).
Les gars de l'ONU ne semblaient pas non plus se rendre compte de leurs actions envers les MRI qui sont une coalition capable de tenir tête à l'ONU. Nous n'étions pas une milice, mais nos actions ne l'ont pas montrer non plus.

- J'ai pas compris sur le coup le champ de mines, et l'attente pour que l'ONU le démine... j'ai su plus tard la raison du champ (villageois) et l'attente (pb radio).

- J'ai merdé en n'expliquant pas suffisamment les missions à mes hommes. Il faut que le chef de groupe fasse un topo à ses gars au début, et dès qu'il le peut. Nous ne sommes pas des militaires (ou plus) et il nous faut connaitre les chose pour nous sentir impliqué. J'avais les infos souvent au dernier moment avec les changements, et j'ai pas pris le temps.

- Que les joueurs soient plus dedans. J'ai eu énormément de mal à avoir le bon comportement des mas gars. Impossible de leur faire menacer l'ONU ou les villageois, de leur faire pointer leurs répliques sur les adversaires ou leur faire sécuriser un périmètre. J'ai fait une menace à mamaille qui a fait flop parce que mon sniper piquait un roupillon. L'ONU dans le village était bien plus agressive, et les villageois été libre de leurs gestes, sans surveillance... merci de ne pas m'avoir descendu un bon nombre de fois. Tenir les gens en joue, se positionner dans un point avec un couvert, c'était pas du tout évident.
Peut être le manque d'implication dans les actions, le manque d'action... je ne sais pas, c'est à corriger (je suis ouvert si je peux m'améliorer là-dessus).
Prévoir peut être un engagement assez rapidement, pour mettre la pression et faire monter la tension. Voilà, j'ai pas toujours senti la tension et peut être que c'est ça qui a manqué à certains pour rentrer dedans.
Une OP sur 2 jours peut aussi changer ça.

- Notre camp a été un poids. Devoir le garder avec notre faible effectif n'était pas super, nous devions faire des groupes de 2 ou 3 gars, c'était pas terrible tactiquement et en terme de puissance de feu. J'ai proposé à Fid de faire des unités aéroportées (ou du moins projetées), avec un camp hors jeu (selon le scénario bien sur). Cela libèrerait une zone utilisable pour le jeu, libèrerait des joueurs.

- Un orga par faction (ou au moins un chef qui est en contact avec les orgas). Les villageois étaient perdus et n'ont pas pu être réorientés dans le cadre du scénario et ses modifications. D'ailleurs, faire des villageois une réelle faction serait un plus pour eux aussi. On peut même avoir des avis divergents dans cette faction ou selon les effectifs, scinder les villageois en pro-MRI et pro-OTAN (ce n'est pas une erreur), avec des milices.

- Trop de missions. C'est un comble ;D, mais la profusion de missions et l'effectif limité nous ont écartés de la trame en fait et a affaibli notre puissance tactique. Nous passions d'une action à l'autre sans trop comprendre ni voir de conséquences. Menacer à 2, 3 ou 4 c'est compliqué et je parle même pas de combattre 6 ou 7 gars. Cela a du peser aussi sur l'implication (24h d'op... on est d'accord? ;D)

- Un poil plus d'action, cela a du manqué, peser sur l'implication aussi. Mais on était court, et occupé. L'action finale était bienvenue mais trop tardive. 24H??? :P

- Avec les soucis de radio je ne sais pas si ce n'est pas la cause, mais j'ai l'impression qu'à certains moment chaque faction faisait une OP différente, sans que les actions des uns agissent sur celles des autres. Mais le timing et la radio sont peut être le soucis.

- Les médics. Pas exploitable en l'état. Juste mettant tout le monde medic, ça serait bien. La bonne surprise c'est que presque tout les blessés/mort sont restés sur place en attendant la fin de l'action. Il faut insister là-dessus et sur le fait de vraiment faire un retour discret au camp pour ne pas gêner les joueurs. Niveau immersion et tactiquement c'est nettement mieux. Forcer les retours par les chemins serait une idée. On trace vers le chemin le plus proche quitte à retourner en arrière, mais pour éviter de perturber les déplacements des jouants, un moindre mal qui peut passer pour du trafic sur les routes.

- Le terrain montre ses limites. On se marchait vite dessus, mais peut être qu'on a mal exploité tout le terrain (camp MRI, champ de mine...). C'était pas une vraie gêne mais au-delà de 35-40 joueurs, on risque d'être trop juste (ou alors le prendre en compte en augmentant les groupes, en limitant les missions différentes en simultané...)

- Plus de radio!!! il faut généraliser les radios parmi les joueurs. Un canal pour le groupe (LDP?), un canal pour la faction. Sinon, ça été parfois laborieux chez nous le matin entre les groupes, mais ça s'est amélioré après. Pas de bordel sur le canal et surprise dans l'après midi, un plaisir d'avoir des sitrep des différents groupes ce qui permettait la collaboration et des tactiques plus élaborées.
Mais là, je suis le premier à demander une formation.

- Des missions pour mallo (ou d'autres moins) pour pas qu'elle se gèle seule à l'infirmerie : soins humanitaires, enquête de l'ONU sur des exactions (charniers, tortures... ok c'est pas super joyeux, mais ça peut être intéressant).

- Plus de joueurs comme ça!!!!!!!! franchement, de la bonne humeur, du fairplay, des rigolades avec les adversaires... sans déconner, c'était bon ça.


Bon je pense avoir fait le tour, on verra si je trouve des trucs ou si je vois des remarques.

C'était vraiment super, je signe tout de suite pour la suite, plus longue mais avec les mêmes joueurs et plus encore. Merci pour ce très bon dimanche.


EDIT: Je viens de capter une incompréhension. MRI (Milice Russe Irrégulière?). Milice ou force militaire d'une coalition Russe/Finoise...?
Je pense du coup qu'on avait un soucis dès le début du scénario. On est bcp à pas avoir capter l'aspect milice, mais vraie force militaire. :o
« Modifié: 14 novembre 2017 à 00:47:07 par -Z- »

Hors ligne papouner

  • Membres Seniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 2198
  • TRANQUILLE
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #28 le: 14 novembre 2017 à 04:58:55 »
Z excellente analyse  ;)

peu-être donner les info / ordre de mission en amont au chef d’équipe par MP avant l'OP  (2 jours avant au moins)

ainsi que les canaux radio (orga/PC/Groupe?)

mettre le minage plus centré entre l'ONU et MRI /ou déplacé le camps MRI

NUNC AUT NUNQUAM



Hors ligne -Z-

  • Membres Juniors
  • Inscrit
  • *
  • Messages: 913
  • La Classe personnifiée
Re : Légion Blanche, acte 1, scène 1
« Réponse #29 le: 14 novembre 2017 à 07:51:30 »
Tu tombes bien toi, j'ai oublié 2 points. Merci papouner, tu as parfaitement raison.

- Les groupes, il faudrait avoir les groupes et des chefs de groupes comme l'ONU à l'avance. Le groupe observation avec les 2 autres groupes était une excellente idée, niveau implication, tactique et tout. Ca a marché super.

- Établir les canaux radio à l'avance pour que je fasse un fichier pour les baofeng.